vendredi 6 avril 2018

Rencontre avec l'auteur Jean-Philippe Blondel


avec les SMTP/VR et les SSEN à la médiathèque Villa Marie de Fréjus.

Jean-Philippe répond aux questions des élèves. Il écrit depuis qu’il a 7 ans, c’est son moyen d’expression, le moment qui lui appartient, une à deux heures par jour, en écoutant de la musique, la même chanson en boucle dans son casque, une chanson qui colle à l’ambiance du livre qu’il écrit. C’est un moment où il se sent le « maître du monde », ou il peut librement décider du sort de ses personnages.
C’est un professeur d’anglais et un écrivain qui va à la rencontre de ses lecteurs : les adolescents dont il s’inspire pour écrire ses romans jeunesse.
A propos de son roman Le groupe. Cette expérience a été très forte en émotions et il est resté en contact avec ses anciens élèves du Groupe. Le personnage de Léo s’inspire d’un élève du groupe avec qui il est correspond encore, il s’est lancé dans des études difficiles et garde ce livre près de lui pour se donner de la force.
Les exercices présents dans ce livre sont là pour être faits avec les élèves.
Il n’aime plus trop parler de son roman Blog parce que l’expression des jeunes ne passent plus par ce canal-là. Les jeunes ont ensuite utilisé Facebook puis utilise maintenant surtout Instagram et Snapchat. Il y voit un appauvrissement de l’expression et de la communication. 


"Nous avons rencontré L’auteur Jean-Philippe Blondel. Il nous a dit qu’il travaillé comme professeur d’anglais dans un lycée général. Il nous a expliqué que dans son lycée il avait fait un groupe d’écriture, comme dans son livre Le Groupe et que cette année ils ont dû refuser des élèves tellement il y avait de demande.
Il a aussi dit que, pour lui, écrire était une passion, il se détend avec cela, il écrit une heure par jour, il écoute de la musique en écrivant. Il a écrit 11 livres pour adultes et 9 livres pour adolescent.
Il sort un livre prochainement : Hip Hop.
Le dernier livre qu’il a écrit il a écouté en boucle 1000 fois la même chanson.
J’ai apprécié cet auteur parce qu’il se met à notre niveau, il nous comprend et il s’intéresse à notre histoire." 
Florian Pocholle et Liam Dini SMTP (Maintenance travaux public)

« Ce qui m’a le plus marqué c’est que l’écrivain écrit toujours en écoutant de la musique et qu’il s’inspire beaucoup de ses élèves pour écrire. Ce n’est pas lui qui choisit ses premières de couverture, c’est le travail de l’éditeur et c’est sa femme qui choisit les titres »
Valentin Monnot SMVTR

vendredi 16 mars 2018

Semaine de la presse 2018

Cette année les  CAP vont travailler sur le thème  Info/Intox : le cas de la vaccination. Les élèves vont réfléchir à quelques moyens pour les aider à reconnaître les vrais des fausses informations; ils vont voir comment fonctionne une théorie du complot et comparer des sites pro ou anti-vaccins présents sur le net.

Qui se cache derrière son Masque?


Les masques ont été réalisés par les élèves de 3ème dans le cours d'art de Mme Chiotti. 

Les élèves ont travaillé sur la symbolique du masque, sur son histoire, ses origines, ses utilisations.

En effet ce simple objet apparaît dans différents domaines : le théâtre, le cinéma, les rituels, le carnaval, les religions...
Il peut être, en bois, en cire, en papier...
Il existe dans le monde entier et depuis la nuit des temps.
Le masque pour se cacher ? Ou pour révéler sa propre personnalité?
Le masque est double, puissant, effrayant, rassurant, beau, hideux...
Le masque interroge chacun d'entre nous.
Et vous ? Quel masque créeriez vous ?
 

vendredi 23 février 2018

Les secondes mécanique aux ateliers numériques de la médiathèque

Les secondes mécaniques de Mme Henriot ont également participé aux ateliers de la médiathèque de Fréjus.

"Ce qui m'a plu c'est de faire un montage avec un texte et de la musique. J'ai aussi aimé faire une première de couverture avec Canva"
Kévin
"J'ai aimé l'atelier où on a enregistré nos paragraphes même si c'était un peu gênant quand on s'est écouté, j'ai également aimé l'atelier informatique, j'ai créé une première de couverture".
Mohamed, SMMTP 
 








"Les ateliers étaient bien et les personnes étaient gentilles. Créer la page de garde du livre m'a intéressé. "
Dylan, SMVTR


 

jeudi 22 février 2018

Ateliers De la Plume à l'oreille

Le 22 février les SSN, secondes électronique, se sont rendus à la médiathèque de Fréjus pour participer à des ateliers sur les livres sélectionnés pour le projet De la plume à l’oreille.

Les avis des élèves : 

« J’ai aimé la médiathèque car la MAO (musique assistée par ordinateur) permet de mettre de la musique sur notre texte mais aussi de créer des musiques type électronique. J’ai également aimé la création de la première de couverture d’un livre. Le webquest sur la tablette m’a également beaucoup plu, répondre aux questions me permet d’apprendre plus sur les livres et les auteurs » 
Théo


« J’ai bien aimé faire la page de couverture de Rage d'Oriane Charpentier, c’était intéressant et inventif »
PS : j’ai bien aimé le croissant du matin
William et Bryan
 









« Ce qui m’a plu c’ést la partie montage, vidéo, musique, la partie multimédia »
Fares

« L’activité MAO m'a bien plu surtout l’utilisation du logiciel sur le Mac Garageband »
Anthony

« J’ai bien aimé cette médiathèque parce qu’il y avait beaucoup de technologie, j’ai bien aimé l’endroit où on faisait de la musique et le moment où on a créé la couverture d’un livre avec le logiciel Canva. »
Alexis

« J’ai aimé le lieu, le parc est grand, la médiathèque est très informatisée. Nous avons vu que dans une médiathèque il n’y a pas que des livres, il y a la MAO, des films et de la musique. »
David
 « J’ai bien aimé cette sortie, les ateliers sont amusants, les personnes qui se sont occupées de nous étaient très sympas »
Mario

« J’ai aimé le parc, le grand taureau sur la façade de la médiathèque, la chocolatine du petit déjeuner (offert par Mme Sénéclauze, NDLR) le moment où on a dû créer la couverture du livre et la composition de la musique ».
Sandro 

mardi 19 décembre 2017

Atelier d'écriture avec les secondes électroniques


Les secondes électroniques s’essaient à un atelier d’écriture de groupe. Mme Sénéclauze suit les canevas du roman Le Groupe de Philippe Blondel, que les élèves vont rencontrer en avril.
Pour que les élèves prennent de l’assurance, nous avons commencé par la lecture à voix haute d’extraits du livre et la réalisation d’un cadavre exquis.
La deuxième séance, les élèves choisissent et décrivent un objet que chacun a apporté de manière anonyme. Les élèves ont décidé à qui appartenait l’objet et ont rédigé un texte qui explique les raisons qui ont poussé la personne à amener l’objet, les souvenirs qui lui sont liés.
Les élèves ont ensuite essayé de deviner à qui appartenait l'objet.

Atelier en SSEN : développer la confiance en soi

Les secondes électroniques, guidés par M Lhyvernet dans le cadre de l'AP, se préparent, par différents exercices, à être à l’aise à l’oral. Lors de la première séance, les élèves s’appuient sur la proclamation de poèmes pour parler en positionnant bien son corps, en articulant. Lors de la deuxième séance, les élèves prennent conscience de la communication verbale et non verbale. Les élèves doivent crier, parler doucement, fort ou avec différentes émotions : haine, amour… Ils lisent enfin le poème de Paul Eluard en essayant de faire passer des émotions. Exercices difficiles pour les plus timides. Mais l’objectif est de leur donner plus de confiance en eux pour se présenter aux stages et aux entretiens d’embauches.